Plume

Plume

.

.

À Victoria et Johanna

.

.

Du temps s’est écoulé depuis votre long départ

Pourtant, dans ma chair, je ne peux vous oublier

Vous êtes à jamais l’essence d’une vie tant rêvée

Que votre si longue absence flotte comme un nénuphar

.

Ô j’aimerais tant vous revoir prochainement

Et que vous devez être de grandes et belles filles

Maintenant si près et si loin de notre famille

À jamais graver dans les limbes d’un firmament

.

Aussi céleste que mon amour, que je vous offre

Comme une plume assez légère pour en fendre l’air

Et vous rejoindre au crépuscule de la lumière

.

Éclairant de mille feux ce jour tant attendu

De vous retrouver dès l’aube claire de votre venue

En cueillant votre juste estime dans le fond d’un coffre

.

.

Y@nn Pbd_ décembre 2020_©_😎

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s