Polar

.

.polar

.

.

Quand tous les papillons s’envoleront

L’été, loin au-dessus de l’horizon

Une pluie de l’automne assez monotone

Sèmera ses doutes jusqu’à Babylone

.

Une ribambelle de joie à peine éteinte

Sous la ritournelle d’un hiver sans crainte

Que s’allumeront en toute bienveillance ?

Des cœurs prêts à ignorer la souffrance

.

Enfouie aux profondeurs de ses racines

Comme part imputrescible des origines

Tu en deviendras l’ami généreux

Pour en conjurer un sort malheureux

.

Ce coup du destin, aussi revanchard

Qu’un lendemain noir de mauvais polar

Juste pour t’apprendre à lire jusqu’à la fin

Des fois que l’histoire finisse vraiment bien

.

.

Y@nn Pbd_nov2019_©

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s