Béatrice

BÉATRICE

.

.

Pas loin du septième ciel, au quatrième en fait

Pour vous, se dessine un si magnifique sourire

Que toute résistance en deviendrait obsolète

Tant son charme si divin décline à le séduire

.

Si en chemin vous le rencontrer par hasard

Répondez-lui vite de la même grâce rayonnante

Et la majestueuse beauté d’un nénuphar

Resplendira ce jour, d’une manière éclatante

.

Sa ferveur, sa fraicheur ressemble à un délice

Digne des plus grandes impératrices en exercice

Fuyez toute vanité en espérant bien plus

.

Qu’une fièvre de sympathie. Sinon gare au lupus

Préférez le temps passé en sa compagnie

Offert comme une générosité de la vie

.

.

Yann Pbd_oct19_© #sonnet

Pour Béatrice, infirmière responsable de l’hôpital de jour où je me rends régulièrement. 4e étage. RH/AIX.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s