Disparue

Blabla… voilà mon dernier bouquin…

Retenez plutôt le spot publicitaire suivant : pour une somme modique, la possibilité de s’émerveiller de la beauté du monde en parcourant ces modestes pages écrites en toute humilité par un cerveau dérangé s’offre à vous. N’hésitez plus. Une critique conseille même de lire cet ouvrage rare, un jour, après tous les autres bouquins publiés dans l’univers et ceux écrits depuis l’au-delà, aussi.

2084_reboot (extrait)

Si depuis la nuit des temps, l’homme avançait au prix de ses erreurs, Dieu que son allure était lente. À se demander s’il n’organisait pas exprès sa bêtise, tellement il prenait à coeur de se promener régulièrement au bord d’un gouffre. Mais les plus sanguinaires des dictateurs savaient toujours, eux, comment se servir des idées avant-gardistes. La science a donc toujours été une alliée redoutée de la civilisation. Car l’énergie qu’elle employait à détruire démontrait que la guerre était plus facile à mener que la paix. L’Histoire le prouvait. Dans le monde entier, elle accréditait tous les dirigeants de la même incompétence.

(Page 123).

2084_reboot

Pour l’été, je vous propose mon dernier livre : 2084_reboot.

C’est une histoire qui parle de… Non, ce n’est pas une histoire. C’est le futur. Enfin celui d’hier. Celui qu’on a décidé d’accepter.

Version papier et numérique disponible sur Amazon (https://www.amazon.fr/dp/B072SK1GV7).

Merci et bonne lecture.

Yann.

 

 

42195m Parcours initiatique…

Courir. Depuis la nuit des temps, on court. Après quoi, après qui ? Autant de raisons que de foulées démultipliées.
Pour moi c’est pour me sauver. M’arracher de ma lente décomposition. Puis de ma liquéfaction, je me suis saoulé. Enivré de ma sueur, je me suis alors affronté. Dans cette lutte quotidienne, je me suis trouvé, là où je ne m’attendais pas. Désorienté, je me suis donc livré à ma conscience, seule chance d’arriver au bout de mon marathon. Mais ce n’était pas la course que j’escomptais. Dans ce pèlerinage vers moi-même, au détour de mon quartier, j’ai rencontré d’éminents citoyens, entourés aussi d’incertitudes sans toutefois les confesser. Abusant de leur foi savante, ils cachent leur ignorance dans une mascarade organisée. Je déchire pourtant quelques-uns de leurs masques.
On dit que Bouddha a enseigné 84000 chemins qui mènent à la vérité. J’ai gambadé sur un sentier, j’ai entrevu une réalité, je vous la révèle comme un secret de polichinelle. Comme la discrète complicité entre mes organes et mon âme, je souffle une alliance entre la connaissance et la conviction dans un trait d’union salutaire.
Pas de sang, mais des larmes et des drames. De la souffrance mais pas celle que vous croyez. Des échecs, mais pas ceux que vous prétendez. Puis une fin, heureuse comme une délivrance, éphémère comme une naissance. Une histoire déroutante d’un bonhomme ordinaire.
Surpris par la vie, comme figé, la veille de cet événement anodin, je vous raconte ce lendemain microscopique incertain. Avant je ne savais rien, maintenant je le réalise avec soin.

Yann pbd

42195coverHDdef.001

Itune

Amazon

Kobo

Lulu