Dancing

Let’s go dancing. All night dancing with you. Le rythme. Toujours le même. Percute. Donne ses petits uppercuts. Proprement. Régulièrement. Longtemps. Et c’est dur. Et doux, à la fois. Rugueux. Mélodieux. Sauvage. Tribal. Animal. Tu danses. Ton corps vibre. Tes épaules, basses puis hautes. Tes muscles tendus. Électrocuté, tu es. Plein d’atomes en effervescence, qui partent dans tout le sens. Atomisé. Tu te disperses. Entrelacés autour de mon âme. Je tourbillonne. Let’s go dancing. All night dancing with you. Rien ne t’arrête. Tu t’entêtes. Ondule ! Ouais, bouge. T’exprimes la volupté. Grasse et onctueuse. Du velours, chaud, brûle entre tes cuisses malheureuses. Attends, je vais me rapprocher. Ah ! Tu dis préférer que je m’y attarde. C’est vrai, qu’avec cette chaleur d’un matin calme. Mais danse ! Ne t’arrête pas de danser. L’électronique. Sur le même tempo. Toujours le même, qu’à force de tourner dans le cortex, ton corps s’harmonise dans ta tête. Tu ne fais plus qu’une, avec toutes les autres. T’incarnes l’univers entier. Danse. Combien devrais-je te payer pour toutes les croiser, ces créatures enchantées ?

Yann Pbd dec17

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s